Des mains propres pour sauver des vies au Cameroun

Un projet expérimental pour favoriser la généralisation du lavage des mains

Le projet cherche CHF 10'000.- pour financer l’installation de 1’000 robinets éco-sanitaires dans la ville de Mbalmayo afin de préparer une diffusion à l’échelle nationale.

Pourquoi choisir notre projet ?

En permettant la réalisation de ce projet expérimental, vous participez à ce qui pourrait représenter une révolution éco-sanitaire au Cameroun dans les années à venir.


Présentation de la Goutte

Ce robinet éco-sanitaire a été conçu de façon à ce que la consommation en eau soit la plus minimale, tout en assurant une efficacité dans la qualité du lavage. Ce robinet d’un type nouveau est adaptable sur n’importe quel bidon, jerricane ou petit réseau d’eau. Ce qui permet à ce robinet d’être utilisable à n’importe quel endroit. Sa forme évocatrice et sa simplicité d'utilisation sont une incitation ludique et pratique au lavage des mains. Chez ADED, nous cherchons non seulement à proposer « The Drop® » là où l’eau n’est pas disponible pour le lavage des mains aux endroits critiques, mais également à collaborer avec les bénéficiaires, afin de créer des comportements sanitaires nouveaux.

Qui sont les acteurs ?

ADED est une association Suisse créée en 2011 pour apporter aide technique et financière à des projets de développement durable dans le domaine de l'eau, de la santé et de l'environnement. Composée de bénévoles, elle est exonérée d'impôts.

L’Association ADED travaille afin d’améliorer la condition de vie des plus démunis. L’eau à portée de main est possible pour chaque être humain, et nous œuvrons pour cela.

Sur place, Jean-Marie Ndo, pasteur au Cameroun, s’investi avec l’Association NNAM dont le siège social est en Suisse et collabore avec le Programme d’Action citoyenne PACT.C à Mbalmayo.

Préoccupé par les graves carences d’hygiène, il va sensibiliser les ministères de l’éducation et de la santé et leur proposer la diffusion de The Drop au Cameroun, en organisant une action pilote à Mbalmayo, ville de 150'000 habitants au sud de Yaoundé.

Il s’agit ici d’une première expérience de diffusion à l’échelle d’un pays.

Contexte :

Au Cameroun, de nombreuses écoles et même des dispensaires médicaux continuent de ne disposer que d’une bassine collective pour se laver les mains. Une véritable campagne de sensibilisation à l’hygiène va débuter.

Se laver les mains au savon a le potentiel de sauver des vies. En effet, ce geste simple du quotidien peut freiner jusqu’à 40% des maladies qui touchent aujourd’hui les populations les plus vulnérables.

Cependant, là où l’eau est rare et précieuse, se laver les mains peut être considéré comme un luxe, car trop gourmand en eau. C’est pourquoi nous avons créé la Goutte « The Drop® ».